Guide albums
Alexandre Poulin: Les temps sauvages

Alexandre Poulin
Les temps sauvages

Disques Victoire, 2016

Sur ce quatrième album, Alexandre Poulin ne s’aventure pas trop loin de ses habituelles chansons folks planantes. Pas besoin de trop de flafla, l’emballage signé Guido Del Fabbro, douillet et rythmé, est façonné par des cordes et des cuivres qui soutiennent joliment l’émotion de l’interprétation et des mots. Efficaces et touchantes, dans le même registre qu’Ingrid St-Pierre mais à la guitare acoustique plutôt qu’au piano, les chansons d’Alexandre Poulin racontent le désir de liberté, la vie qui tourne parfois en rond («Je veux plus vivre à tout petits pas pressés», dit-il sur Lundi) et l’amour à l’ère technologique. C’est d’ailleurs sur ce beau grand slow qui arrive en milieu de disque, Les amours satellites, qu’il vise dans le mille en arrivant à quelque chose d’à la fois accessible et poétique.