Ne manquez rien avec l’infolettre quotidienne.
Guide albums
At the Nexus of All Stillborn Worlds: Zealotry

At the Nexus of All Stillborn Worlds
Zealotry

Unspeakable Axe Records, 2018

La meilleure façon de plonger dans le troisième album du groupe de Boston, qui comprend aussi le guitariste québécois Phil Tougas (Chthe’ilist, First Fragment, etc.), consiste peut-être à commencer par réécouter The Last Witness (2016). En plus de permettre de se refamiliariser avec le death métal progressif de Zealotry, l’exercice donne l’occasion de mieux appréhender l’univers de At the Nexus of All Stillborn Worlds, qui se distingue par la présence accrue de mélodies dissonantes et imprévisibles. Les nouvelles chansons, avec leur enchevêtrement inextricable de notes, leurs formes changeantes et l’effet sinistre des chants choraux, ne sont pas faciles à digérer, mais l’originalité du groupe, qui se compare à Gorguts, Cosmic Atrophy, Ulcerate, etc., est à son meilleur sur Irredeemable.