Guide albums
Cat Power: Wanderer

Cat Power
Wanderer

Domino, 2018

La grande Cat Power évoque ses errances sur ce 10e album studio à saveur folk et blues. Sans que le disque soit un livre ouvert, on y entend la chanteuse américaine faire écho à sa personnalité énigmatique. «My cage is a weapon, it’s perfect for me», chante-t-elle en guise de délivrance et d’acceptation de soi sur la pièce phare, l’énergique Woman (où l’on entend malheureusement à peine Lana Del Rey). Wanderer est toutefois doté d’une énergie intime, sans artifice, où règnent la guitare sèche et le piano, ce qui nous ramène à The Covers Record (2000) et aux récents concerts solo de l’artiste. N’est-ce pas, après tout, la meilleure formule pour admirer cette voix si joliment feutrée et chaude? À écouter absolument: la magnifique lettre d’au revoir Me voy, aérienne et sobre, et la reprise dénudée du tube Stay de Rihanna sur laquelle Cat Power atteint un sommet de performance vocale.