Ne manquez rien avec l’infolettre quotidienne.
Guide albums

Le Trouble
Making Matters Worse

Indica, 2017

Pour son premier album chez Indica – après quelques mésaventures auprès d’une étiquette de L.A. qui auraient pu complètement désabuser la bande, le quintette montréalais revient en force. Making Matters Worse propose une collection de 11 titres vitaminés et accrocheurs. Le Trouble se distingue par la voix parfois haut perchée de son chanteur australien Michael Mooney, une rythmique fiévreuse et une solide cohésion. Proche des Jonathan Fire*Eater/Walkmen pour la fougue et la passion et des Strokes pour le côté nerveux, Le Trouble est aussi capable de pencher davantage vers une pop moins agressive – la plus calme Easy Enough –, mais il peut aussi agréablement surprendre en flirtant avec un style plus glam, comme en témoigne Sad Blondes aux couleurs Sparks/Sweet. À cheval entre rock et (power) pop indie, Le Trouble demeure dans une sorte d’urgence, un quelque chose de vaguement punkifié qui nous tient en haleine du début à la fin de l’album.