Ne manquez rien avec l’infolettre quotidienne.
Guide albums
Milanku: Monument du non​-​être & Mouvement du non​-​vivant

Milanku
Monument du non​-​être & Mouvement du non​-​vivant

Indépendant, 2018

Milanku revient à cinq, avec cinq nouveaux titres, sur ce cinquième album… Hasard ou non, ce qu’il faut considérer ici c’est surtout la progression que le combo post-rock/metal/hardcore effectue. Désormais armé de trois guitares, Milanku – dont le nom fait référence à l’écrivain Milan Kundera – baisse pourtant légèrement le ton, se concentrant davantage sur ses ambiances éthérées sinistres que sur les charges soniques qui caractérisaient ses précédents efforts. Ceci dit, la recette est la même, juste un peu plus nuancée; le désormais quintet se lance toujours dans ses explosions rageuses, blindées de guitares stridentes et de voix gutturales, intellectualisant sa démarche (Le mouvement du non-vivant avec ses extraits de La société du spectacle de Debord), ce qui n’est pas pour déplaire. Enregistré en décembre 2017 par Guillaume Chiasson (Ponctuation), les cinq plus ou moins longs morceaux – en français – qui composent Monument du non-être & Mouvement du non-vivant peignent une toile sonore d’une sombre mélancolie, où l’onirisme apocalyptique côtoie une violence inquiétante, poétique et troublante.