Guide albums
Neil Young + Promise of the Real: The Visitor

Neil Young + Promise of the Real
The Visitor

Reprise Records, 2017

En ouverture d’album, Neil Young interpelle ses amis américains en les incitant à prendre la rue pour s’unir contre la haine grandissante. Épaulé par le groupe Promise of the Real – avec qui il a fait The Monsanto Years en 2015 –, le grand Neil donne le ton dès le départ de ce disque sans surprise très politisé. Ça bouillonne peut-être fort à l’intérieur, mais Neil reste assez pacifique à travers ce énième cri du cœur inspiré par la morosité ambiante qui règne chez une partie de nos voisins du Sud. Son discours est noble – ne pas laisser la haine nous emporter, par exemple –, mais les idées transmises sentent un peu le réchauffé ou, du moins, la redite. Voilà une œuvre rock n’ roll, sans grands éclats, plutôt linéaire, mais avec des touches de blues et de folk bien senties.