Ne manquez rien avec l’infolettre quotidienne.
Guide albums
Orchestre symphonique de Montréal: Leonard Bernstein: A Quiet Place

Orchestre symphonique de Montréal
Leonard Bernstein: A Quiet Place

Decca/Universal, 2018

La dernière œuvre pour la scène de Leonard Bernstein a une histoire un peu compliquée, et cette version de chambre avec 18 musiciens arrive après deux révisions du projet original de 1983. Kent Nagano a créé cette version en 2013 avec l’Ensemble Modern à Berlin, puis il l’a reprise à Montréal l’année suivante et, enfin, en 2017 pour cet enregistrement. C’est tout autre chose que Trouble in Tahiti (1952), premier opéra de Bernstein, jazzé à fond, dont A Quiet Place est en fait la suite… Le personnage de Sam est de retour, entouré de ses enfants, tandis que son épouse Dinah meurt dès le prologue. La suite n’est pas si «tranquille», on s’en doute. Il s’agit du premier enregistrement de cette version, un bon coup pour l’OSM.