Guide albums
Patrice Michaud: Almanach

Patrice Michaud
Almanach

Spectra Musique, 2017

Moins folk que les deux efforts précédents, Almanach marque un tournant dans l’œuvre de Patrice Michaud. L’album s’ouvre sur des sonorités électroniques suivies d’une guitare électrique assez rock, d’une basse groovy à souhait. Les arrangements riches de Cherry Blossom, mais aussi de Kamikaze et Apocalypse Wow avec leurs cuivres, accotent les textes intelligents de l’auteur-compositeur-interprète. Une première dans sa discographie, le fruit d’une collaboration réussie avec Philippe Brault. Le Gaspésien n’a rien perdu de son verbe, ses paroles sont toujours aussi référencées. Il cite Paul Éluard (Éloïse) et Réjean Ducharme (fédératrice Kamikaze) au passage, puis pique un clin d’œil presque mi funk, mi blues à Francis Ford Coppola sur Apocalypse Wow. On tape du pied souvent, certes, mais s’émeut aussi à l’écoute de L’anse blanche, doux hommage à son Cap-Chat natal. (C. Genest)