Ne manquez rien avec l’infolettre quotidienne.
Guide albums
Periphery: Periphery IV : Hail Stan

Periphery
Periphery IV : Hail Stan

3DOT Recordings, 2019

Plusieurs premières caractérisent le sixième disque du quintette de Washington D.C. Première fois que Periphery s’accorde une année entière pour composer du nouveau matériel; premier effort lancé sur leur propre label fondé en 2018; première fois qu’ils incluent sur un album une chanson de plus de 16 minutes, la pièce Reptile, placée au début de Hail Stan qui plus est. C’est cliché à dire, mais les neuf morceaux d’Hail Stan combinent tout ce que Periphery a fait jusqu’à maintenant, en plus de comporter quelques éléments nouveaux. La lourdeur de Blood Eagle, qui n’est pas sans rappeler Meshuggah par moments, en est un bon exemple. Sur It’s Only Smiles, le groupe sonne plus pop que jamais, puis s’avance en territoire électro sur Crush. Le tout enveloppé dans le son métal progressif djent et métalcore qui définit Periphery depuis son premier disque homonyme paru en 2010.