Guide albums
The National: Sleep Well Beast

The National
Sleep Well Beast

4AD, 2017

Probablement l’un des groupes les plus constants de la scène indie rock américaine, The National signe un septième album efficace qui ne dépaysera pas les amateurs. Chargé d’émotions (gracieuseté de la formidable voix baryton de Matt Berninger), porté par une puissante batterie et par des textes énigmatiques où beauté et laideur ne font qu’un, Sleep Well Beast nous présente plusieurs bêtes qui hantent l’humain, dont la rupture amoureuse, les paradis artificiels et le manque de communication. Le groupe ne manque pas, au passage, de décocher une flèche au cynisme ambiant, symbolisé par un président qui ne sera jamais nommé… Si l’on peut reprocher à The National de faire du surplace sur certaines pièces, quelques expérimentations électroniques et des moments de rock énergique donnent à l’album de quoi se mettre sous la dent.

En concert les 7 et 8 décembre au Métropolis