Ne manquez rien avec l’infolettre quotidienne.
Guide albums
WD-40: Saint-Panache

WD-40
Saint-Panache

Indépendant/Outside, 2006

Sorti de la tourmente qui l’éloigna des planches pendant deux ans, Alex Jones est de retour avec St-Panache, septième parution de WD-40. Bien que les textes de ces 13 nouvelles pièces (dont une chantée avec Marjo) exorcisent les démons qui ont jadis mis Jones sur le carreau, l’atmosphère générale du compact n’a rien de lourd ou de déprimant. Au contraire, c’est avec la sérénité contagieuse d’un survivant qu’Alex entonne les refrains de Ma dépendance, Les Précipices et La Fin du monde. Réalisé par Éric Goulet, le compact élargit même le registre de WD, qui s’aventure dans les contrées du tango et des mariachis avec une efficacité digne de Plume Latraverse. La formation n’y perd en rien son côté rock apocalyptique, bien senti dans La ville m’en veut. Un trio qui se raffine sans paraître obsolète.