Infiltrer le Pavillon Pierre Lassonde
Visite libre

Infiltrer le Pavillon Pierre Lassonde

Une merveille architecturale brille désormais sur Grande-Allée. Blanche, emballée de verre, réellement saisissante.

Pour une journaliste locale qui couvre et aime l’art, l’ouverture du Pavillon Pierre Lassonde se compare sans doute à ce que mes collègues des sports pourraient ressentir  si les J.O. s’amenaient dans le fief de Labeaume.

Lumineux et vaste, le bâtiment de Shohei Shigematsu permet aux artistes visuels d’ici de briller dans un écrin à leur mesure. Dans une ville qui glorifie (avec raison) son passé, engager une firme avant-gardiste comme OMA tient de l’audace. C’est un regard vers le futur, une douce rupture avec le conservatisme architectural.

Fait pas banal: un mur du presbytère avoisinant a été imbriqué à la nouvelle structure. Un contraste fort rendu possible, ne l’oublions pas, grâce à la participation de la firme montréalaise Provencher_Roy.

Vue du hall d'entrée (Crédit: Bruce Damonte, courtoisie MNBAQ)
Vue du hall d’entrée (Crédit: Bruce Damonte, courtoisie MNBAQ)
Vue du hall d'entrée (Crédit: Catherine Genest)
Vue du hall d’entrée (Crédit: Catherine Genest)
Pierre Lapointe dans l'escalier suspendu (Crédit: Catherine Genest)
Pierre Lapointe dans l’escalier suspendu (Crédit: Catherine Genest)

// À lire aussi: mes entrevues avec Pierre Lapointe, Line Ouellet et Bernard Lamarche

Pareille visite de presse est évidemment meublée par moult discours, ceux des dignitaires comme des cadres de la maison. Une introduction fastidieuse, mais nécessaire, qui sera presque oubliée au moment d’explorer les salles soigneusement meublées.

Des escales trop courtes, mais quatre mises en bouche appétissantes pour autant d’expos: De Ferron à BGLArts décoratifs et design du Québec, Installations à grande échelle et Ilipunga.

La voiture de BGL, pièce maîtresse de l'expo De Ferron à BGL (Crédit: Catherine Genest)
La voiture de BGL, pièce maîtresse de l’expo De Ferron à BGL (Crédit: Catherine Genest)

// À lire aussi: mon entrevue avec BGL

Dans une ville délaissée par des convois de « créatifs » et de jeunes professionnels du milieu des arts, l’ouverture d’un temple (je ne trouve pas d’autre mot) de cette ampleur à l’effet d’un baume, d’une petite victoire pour ceux qui choisissent de rester.

Ils seront nombreux, dans mon cercle d’amis du moins, à traverser la 20 pour célébrer. Ce vendredi, jour par ailleurs férié, l’inauguration du Pavillon Pierre Lassonde sera marquée par une série d’activités gratuites dont La folle foire d’Alexandre Fecteau (un parcours déambulatoire sur Cartier) et une soirée dansante commissariée par Mutek.

Le MNBAQ réouvrira ses portes le 24 juin. L’accès aux salles sera gratuit pour tout le monde.

Pour l’horaire complet et exhaustif du Jour J: mnbaq.org

(P.S.: Si vous n’aviez qu’un week-end à passer à Québec cet été, mon petit doigt me dit que celui-ci, le prochain, sera le bon.)

Infos
Fermer
Plein écran

      Les offres sur Boutique.Voir.ca

      Obtenez de 25% à 40% de plus dans ces établissements!