Ne manquez rien avec l’infolettre quotidienne.
BloguesVol de temps

Quand une juge manque de jugement!

ladyjustice

Le port du voile islamique a été comparé au port de lunettes de soleil par une juge de la Cour du Québec. Elle a donc refusé d’entendre une musulmane voilée. En droit, c’est une décision irrecevable.

Le rôle d’un ou une juge c’est d’appliquer la loi. Son rôle ce n’est pas de se comporter comme un politicien populiste.

Tant que les politiques répondent par le vide à la question de la place de la religion dans l’espace civique, il y aura des dérapages. En absence de balises claires, même une juge pourrait manquer de jugement.

Avec un tel dérapage, la juge a embarqué dans la mouvance islamophobe qui gagne dangereusement du terrain au Québec. Elle n’aide nullement la cause de la laïcité.. Les réactions au comportement de la juge, dans les réseaux sociaux, en sont la flagrante démonstration.

Notre défi à tous, c’est de renverser la tendance islamophobe par l’intelligence! La raison. Et un réel désire d’un vivre-ensemble. Cela ne sera possible qu’en réhabilitant le caractère noble de la laïcité. À commencer par rappeler que la laïcité c’est d’abord la liberté de conscience. Toutes les consciences..

La laïcité c’est aussi la neutralité de l’État. En situation d’autorité, un juge prend ses décisions au nom de l’état. Sa neutralité doit être totale. La justice qu’il ou elle doit rendre ne doit souffrir d’aucune partisanerie politique. Encore moins d’une islamophobe clairement affichée.

Jamais le noble objectif de la laïcité ne sera atteint, aussi longtemps qu’il est réduit à une guerre contre une religion en particulier. Aussi longtemps que la laïcité est utilisée davantage pour diviser les citoyens au lieu de les rassembler. Aussi longtemps que des dérapages comme celui de la juge de la Cour du Québec n’alerte pas les politiques pour arrêter les ravages du vide.

Le dérapage de la juge est trop dangereux pour le laisser passer comme une lettre à la poste..

Avec sa charte, le PQ a joué la carte.de la peur et de la division. Il en a payé le prix. J’ai peur qu’avec son silence, le PLQ ne fasse pas mieux.

——–

https://voir.ca/mohammed-lotfi/2013/10/19/front-commun-ni-pour-ni-contre/