Rap local : Brown, Xavier Constant, Flawless Gretzky et Alpha Centori
Rap local

Rap local : Brown, Xavier Constant, Flawless Gretzky et Alpha Centori

Chaque semaine, cette chronique vise à mettre en lumière les prochains shows et les plus récentes sorties des scènes rap et hip-hop instrumental québécoises.

Brown, parenthèse pop //

Juste à temps pour le début de l’été, le groupe hip-hop familial Brown livre POPLUV, un deuxième projet plus léger et chaleureux.

S’ils évoquaient avec nuance les questionnements identitaires inhérents à leurs origines métissées sur leur premier album homonyme, les deux rappeurs Jam et Snail Kid ont voulu explorer autre chose sur POPLUV. De connivence avec leur père, le multi-instrumentiste et chanteur Robin Kerr, ils ont imaginé sept chansons centrées sur le thème vaste et incommensurable de l’amour.

«C’est un petit peu un adon que ce soit ça le fil conducteur du EP», explique Grégory Beaudin alias Snail Kid. «Ça a commencé avec trois tracks de love, et après, on a eu envie de s’amuser en complétant le reste du EP dans ce vibe-là. Tout ça s’est fait tellement rapidement comparativement à l’album. On parle de quelques mois au lieu de trois ans!»

Entre pop orchestrale, R&B et hip-hop soul à la Chance The Rapper, la trame musicale va de pair avec le choix de thématique. Concoctée par Jam et Robin Kerr ainsi que les producteurs VNCE, Toast Dawg et le réalisateur Philippe Brault, elle propose quelque chose de très accrocheur et de plus accessible. «Le but, c’est de s’éloigner de ce qu’on a fait juste avant», indique celui qui évolue aussi avec Dead Obies. «Dès le départ, on s’était dit qu’on essaierait plein d’affaires avec Brown, et le projet plus pop en faisait partie, au même titre que l’album conceptuel plus dark comme celui qu’on a fait l’an dernier. C’est l’fun de pas se cantonner dans un genre précis et de pas répéter de patterns.»

Inspirés par The Weeknd et Travis Scott, les deux rappeurs de la formation délaissent parfois le rap au profit du chant, parfois enseveli d’Auto-Tune. À travers toutes ces expérimentations et ces changements, le trio a toutefois pris soin de mettre en valeur son essence. «Juste le fait de faire de la musique en famille, ça nous donne une certaine direction uniforme, qui va au-delà d’une thématique ou du trip musical», relate Snail Kid. «Cette direction-là implique qu’on propose quelque chose de très personnel, de très proche de nous. Y a pas beaucoup de distance entre ce qu’on dit et ce qu’on pense, tandis qu’avec Dead Obies, il peut y avoir de l’exagération.»

Après les FrancoFolies de Montréal, Brown se prépare à se promener un peu partout au Québec cet été, accumulant les présences dans les festivals, notamment à Limoilou en fête et au Festival de la chanson de Tadoussac. Loin des conflits, la dynamique familiale opère plutôt bien en tournée. «Ça roule tout le temps très bien», poursuit le rappeur. «À la base, notre papa, c’est le monsieur le plus sympathique qui existe, donc il s’intègre assez bien. Surtout, il se couche pas mal de bonne heure, donc il croise pas de monde trop chaud.»

Nouveautés d’envergure //

Maitre des WordUp! Battles, Jeune Chilly Chill reprend son vrai nom Xavier Constant sur #nochill, nouvel EP «sans concessions» autoproduit.

Fidèle allié de Mike Shabb, Kap Dog frappe fort avec Wallet.

Actuellement derrière les barreaux, Lost retrouve ses indéfectibles MB et White-B sur ce nouvel extrait du mini-album collaboratif Cerbère.

L’étiquette Explicit annonce la sortie d’une deuxième compilation avec ce premier aperçu réunissant trois de ses grosse pointures, Souldia, Saye et T-Mo.

L’infatigable Colo continue d’en faire à sa tête avec son rap ignorant. Young Dev l’accompagne sur Pour de vrai.

Les deux acolytes ST et Liam feront paraître A Matter of Time le 11 août prochain. Slip Away en est le premier extrait.

Après en avoir dévoilé plusieurs bribes, le Montréalais GunDei va de l’avant avec son album PuRLN.

Formé de Seb P et Prince Maz, STG propose un trap classique sur ce nouveau projet.

Le rappeur iceyami est à son meilleur sur cette production trap jazzy.

Young Troy (de Frap) mêle hip-hop et indie R&B avec finesse sur son projet solo.

Même s’il vient tout juste d’entrer en prison, le rappeur Flawless Gretzky (signé sous Make It Rain Records) amorce sa série Flawless Fridays avec la percutante Crown Jewel.

Le producteur Nicholas Craven explore avec inventivité un creuset soul rap sur Niko Bellic.

DO, The Outcast emprunte une composition de MNDSGN sur Havana 64.

Après son expérience en duo avec Les Gens d’air, le rappeur et producteur Aspect Mendoza revient officiellement en solo avec le troisième volet de C’est ça l’Amérique. Il en présente un premier extrait.

Quelques mois après l’entrée en matière Holographe, le producteur sambé poursuit son évolution avec la beat tape levity.

Le producteur Alpha Centori expérimente divers grains et horizons sonores sur Horsepower Finger.

Jibré nous invite dans son laboratoire.

Les brillants producteurs Shash’U et Tommy Kruise s’allient avec Philémon Cimon et Fanny Bloom sur cette pièce lumineuse.

3 shows à voir //

FREE B4 12AM

L’équipe de One Class invite les deux sensations rap montréalaises Fouki et Rowjay ainsi que le producteur Mobile Pro à se produire au Belmont.

Le Belmont (Montréal), 16 juin (23h)

Dubmatique

Juste à temps pour souligner le 20e anniversaire de leur premier album classique La force de comprendre, Dubmatique s’offre un retour sur scène très attendu aux FrancoFolies.

Scène Bell / Place des Festivals (Montréal), 17 juin (18h)

Taktika fête ses 20 ans

Taktika aura l’honneur de jouer sur la grosse scène des FrancoFolies. Durant ce spectacle anniversaire qui s’annonce mémorable, le duo invitera Souldia ainsi que la totalité des membres de son défunt collectif 83. C’est Rymz qui aura comme mission d’enchaîner avec un concert extérieur juste après.

Scène Ford / Place des Festivals (Montréal), 17 juin (20h)