Ne manquez rien avec l’infolettre.
JT Soul nous présente l'exquis Goodbye, Lightspeed
Musique

JT Soul nous présente l’exquis Goodbye, Lightspeed

Le rappeur montréalais nous dévoile en exclusivité son nouvel EP.

Harmonieux mélange de trap, de house, de R&B et de dancehall, Goodbye, Lightspeed est une brillante démonstration de la polyvalence de JT Soul, rappeur d’à peine 19 ans originaire de Saint-Léonard. À la barre du label Oddio Ent., l’artiste trouve en ce deuxième EP (coréalisé par  le compositeur myDirtyhaircut) une belle carte de visite.

L’écoute exclusive se termine ce vendredi 7 juin, date de sortie du mini-album.

Depuis la sortie de ton premier EP 372; Velvet Tears en 2017, tu as fait paraître beaucoup de singles dans plusieurs genres différents. Qu’est-ce que ces explorations t’ont permis de comprendre sur toi?

Les singles de 2018 étaient vraiment une tactique pour voir ce que les gens préfèrent. C’est facile de se perdre et d’être «trop» créatif, donc éventuellement, il faut narrow down. Une fois qu’on a trouvé un son qui marchait bien, myDirtyhaircut et moi, on a travaillé très fort pour en faire un projet complet.

Tu arrives donc avec un deuxième EP très accrocheur, Lay in the Sun with Your Soul. Qu’est-ce qui a guidé la création de ce projet?

La chimie entre Dirty et moi a beaucoup teinté ce projet. Il a un son très riche ainsi qu’une super grande musicalité. Sans sonner péjoratif, c’est pas seulement un gars qui fait des beats : il joue de la guit, du piano et m’aide vraiment à structurer mes chansons. J’ai toujours voulu faire de la musique avec un rayonnement plus large, tout en restant moi-même. Créer ma propre voie tout doucement et rejoindre mes fans.

Tu parles beaucoup de tes relations personnelles et de tes sentiments sur ce mini-album. Est-ce que ces textes t’ont permis de faire le point sur une période un peu plus mouvementée de ta vie?

Évidemment, les paroles, c’est toujours compliqué à écrire. Trouver des mots simples et accrocheurs pour expliquer des choses complexes, c’est beaucoup de travail… Mais quand tu y arrives, ça devient thérapeutique.

Qu’est-ce qui s’en vient pour toi prochainement?

Des shows, le plus possible. Mon label Oddio déménage dans un nouveau local commercial et on bâtit actuellement un nouveau studio dans Saint-Léonard. Au-delà de ça, je vais travailler sur de la nouvelle musique tout l’été pour revenir en force cet automne ou cet hiver.

Lancement avec Rymz et Kallitechnis – Le National (Montréal), 6 juin (19h30)

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie