Ne manquez rien avec l’infolettre.
5 spectacles à ne pas manquer au Taverne Tour
Musique

5 spectacles à ne pas manquer au Taverne Tour

Festival dorénavant incontournable, la cinquième édition de Taverne Tour s’amorce ce jeudi et est marquée par la présence de têtes d’affiche très attendues comme Fred Fortin, Alaclair Ensemble, Les Breastfeeders, Deerhoof et Socalled. Au total, ce sont plus de 70 artistes qui fouleront les planches d’une dizaine de bars et salles de spectacles du Plateau Mont-Royal. 

Nobro 

Nobro, c’est la réunion entre quatre musiciennes à l’énergie mordante. Évoluant dans un genre punk rock à la fois vigoureux, percutant et accessible, la formation est née d’un désir bien précis et ambitieux de la chanteuse et bassiste Kathryn McCaughey, celui de devenir le groupe féminin le plus kickass de tous les temps. Et jusqu’à maintenant, Nobro est sur la bonne voie pour y arriver. Premier extrait du EP Sick Hustle à paraître en avril prochain, Marianna dévoile une signature punk vive au refrain accrocheur.

Le 30 janvier au Ministère avec Uubbuurruu et Paul Jacobs

[youtube]rBFTDKso7FQ[/youtube]

Loïc April

En octobre dernier, Loïc April dévoilait le fruit d’un grand changement dans sa jeune carrière. Troquant la guitare contre le mellotron, l’auteur-compositeur-interprète nous avait alors séduit avec La marche à suivre, une pièce indie pop qui marquait une évolution par rapport à la signature plus rock de son premier album homonyme. Une belle évolution, qu’on pourra voir naître sur scène lors du lancement de ce mini-album, intitulé Ressusciter les stigmates.

Le 31 janvier O Patro Vys avec Peel Dream Magazine

zouz

zouz est l’un des groupes chouchous de la scène alternative montréalaise. En spectacle, le trio formé de David Marchand, Francis Ledoux et Étienne Dupré se laisse aller dans diverses explorations toutes aussi étonnantes les unes que les autres, naviguant entre art rock, noise et musique expérimentale. Un an et demi après la parution d’un deuxième EP aux compositions simplifiées et, par conséquent, à l’énergie plus brute, la formation récompensée au plus récent GAMIQ est toujours aussi impressionnante à voir aller sur scène.

Le 31 janvier au Baptiste Mont-Royal avec Blood Skin Atopic

Pale Lips

Bien qu’il soit loin d’être la nouvelle saveur du moment (sa formation remonte à un peu plus de cinq ans), le quatuor Pale Lips traverse depuis quelques mois une période particulièrement faste, notamment marquée par des spectacles partout aux États-Unis et au Canada. Il faut dire que son impétueux mélange de punk, de rockabilly et de garage a quelque chose d’universel, qui a le pouvoir de rassembler les rockeurs de pas mal toutes les générations. Lancé en janvier 2019, son deuxième album After Dark témoigne d’une contagieuse vigueur, qui fera sans doute vibrer l’étroit pub West Shefford.

Le 31 janvier au pub West Shefford avec Les Shirley

Lesser Evil

Quatre chansons seulement ont suffi pour nous convaincre du potentiel de Lesser Evil, duo formé des musiciens Ariane M. et Christophe Lamarche-Ledoux (Organ Mood, Chocolat). Paru en novembre 2018, son premier EP homonyme se situe entre electronica et synth-pop psychédélique, mais il y a fort à parier que le prometteur tandem nous surprenne au prochain détour avec de nouvelles sonorités.

Le 1er février à la Casa del Popolo avec Petra Glynt

[youtube]60ZO31uQPrg[/youtube]

À ne pas manquer également 

L’autrice-compositrice-interprète prog rock Mélanie Venditti (avec Constance) au Quai des brumes le 30 janvier, la formation art punk Crabe au Prohibition le 30 janvierla rappeuse et productrice Backxwash (avec Nyssa et Maryze) au Diving Bell Social Club le 31 janvier, le groupe rock progressif/expérimental Atsuko Chiba (avec King Buffalo et Whoop-Szo) au Ministère le 31 janvier, la chanteuse et multi-instrumentiste indie pop Meggie Lennon (avec Birds of Paradise et Wangled Teb) au Quai des brumes le 31 janvier et le groupe stoner psych rock Fuudge (lancement de l’album Fruit-Dieu) au pub West Shefford le 1er février.

[youtube]vLDBjFsVllw[/youtube]