Maison : la stratégie du «one stop shop»
Vie

Maison : la stratégie du «one stop shop»

Nombreux sont ceux tentés d’aller magasiner leur salle de bain, cuisine et robinetterie dans de grandes enseignes connues. Face à ces géants, les petites entreprises tirent leur épingle du jeu et misent tout sur le «one stop shop», une technique de vente qui consiste à offrir au consommateur la possibilité de réaliser la majorité de ses achats, même de nature différente, en un même endroit.

Pierre Carrière, directeur développement et ventes chez Montréal-Les-Bains, compte en tout cas sur cela pour maintenir sa clientèle qui, d’après lui, est en augmentation exponentielle depuis son ouverture.

« Nous existons depuis 2000 et nous avons été racheté il y a deux ans par Céragrès, un groupe qui vend des carreaux et de la plomberie fine. Nous avons comme projet de nous implanter à Toronto, entre autres. Ainsi, là où il y aura une boutique Céragrès, il y aura à côté une autre boutique Céragrès Les Bains », explique le directeur.

Service personnalisé et spécialisé

Un bon exemple du « one stop shop », qui permet de concentrer les produits pour éviter aux clients de s’éparpiller dans différents magasins. En plus de cela, Pierre Carrière compte sur la qualité de ses produits et un service client pour se démarquer:

« On offre un service personnalisé et spécialisé. J’ai des employés spécialistes en design de salle de bain et de cuisine. Nos produits ne sont pas fabriqués au Sri Lanka par des enfants… mais au Québec, en Suisse, en Italie. C’est aussi une marque de confiance et de qualité indéniable que les clients apprécient beaucoup. »

Cela dit, il comprend les gens au petit budget qui vont à Ikea pour acheter leur salle de bain. « Ils ne sont pas vraiment mes clients, ou ils le deviennent lorsqu’ils ont appris de leurs erreurs après un premier achat dans ce genre de magasin », lance-t-il.

Pierre Carrière mise aussi beaucoup sur son service après-vente. « Aujourd’hui, les gens peuvent même acheter un toilette chez Walmart, sauf que quand il est brisé, il finit à la poubelle, le magasin n’a pas les pièces pour le réparer. Chez nous, on les as », poursuit le directeur développement et ventes. « On vend du rêve, certes, mais on vend aussi de la mécanique. »

Montréal-Les-Bains
2174, avenue du Mont-Royal Est – Montréal
514 526-6683
www.montreallesbains.com

Les offres sur Boutique.Voir.ca

Obtenez de 25% à 40% de plus dans ces établissements!