Se mettre dans le bain
Vie

Se mettre dans le bain

Qui ne rêve pas d’une salle de bain spacieuse au centre de laquelle trône un bain élégant ? Selon Pierre Carrière, directeur des opérations et copropriétaire de Montréal-Les-Bains Fine Plomberie, cela doit faire une bonne quinzaine d’années que les Québécois préfèrent les designs contemporains, ultra-épurés, tandis que les Canadiens anglais se laissent encore séduire par les pattes de lion et les poignées en croix « brass » ou or.

Plusieurs facteurs peuvent influencer l’acheteur. « Les gens sont de plus en plus « anti-chinois » et ils vont préférer des produits de meilleure qualité comme les bains italiens ou des produits locaux ; car oui, il se fabrique des bains au Québec et ailleurs au Canada, comme Blu Bathworks, une de nos compagnies vedettes assez exclusives, de Vancouver. »

Les bains sont surtout fabriqués de deux types de matériaux : l’acrylique ou les polymères. Dans le premier cas, des feuilles d’acryliques sont moulées sur une base en appliquant de la chaleur. « Il existe trois qualités d’acrylique et bien entendu, les Chinois utilisent la moindre… », explique Pierre. Le bain en polymères, lui, est un produit liquide coulé dans un moule. « De cette manière, il est possible de faire des arrêtes carrées. Il s’agit d’un matériau résistant qui maintient bien la température de l’eau. »

Tendance gris et « Métro de Paris »

Vous rêviez d’un bain en bois ? Pierre ne vous le recommande tout simplement pas : « Il faut tellement le sceller pour le protéger qu’on ne sent plus la texture »… Et le tourbillon ? Pas davantage. « Les bains thérapeutiques, eux, posent des problèmes d’entretien et tendent à briser plus car il y a de l’eau stagnante dans la tuyauterie. »

Une fois le modèle choisi, reste encore à sélectionner la robinetterie, et possiblement, la céramique assortie ; grâce à l’acquisition de Montréal-les-bains par Céragrès il y a environ un an, les clients peuvent désormais le faire sous un seul toit. Selon Pierre, le gris est la couleur la plus populaire depuis des années, qu’il soit très pâle ou foncé, jusqu’à l’anthracite. La petite céramique rectangulaire blanche « Métro de Paris » serait aussi une valeur sûre.

Pour ceux et celles qui voudraient s’aventurer en dehors des sentiers battus, il propose des robinets noir mat en laiton ou, plus audacieux, un bain dans une couleur criarde… Rouge, orange, noir, qui dit mieux ? Avec ou sans contrôle électronique ? Creux ou archi-creux ? Au final, ce qui compte le plus, c’est votre confort, alors n’hésitez pas à sauter dans le bain qui attire votre œil dans la salle de montre et à imaginer votre prochaine saucette…

Montréal-Les-Bains

2174, avenue du Mont-Royal Est – Montréal

514 526-6683

www.montreallesbains.com

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie