Déco : La chambre d'enfant, haut lieu de design
Vie

Déco : La chambre d’enfant, haut lieu de design

Se sentir bien chez soi ne devrait jamais être un luxe. Aujourd’hui, la décoration de la maison ou du condo passe en premier lieu des préoccupations. Qui trouve encore que se créer un cocon à son image est une perte de temps? Dans la maison que l’on s’invente, rien n’est laissé au hasard. Ni la cuisine, pièce maîtresse, ni le salon, ni même la chambre des enfants.

À la Maison du Beau, toutes les requêtes trouvent leur réponse, y compris celles des petits imaginatifs en herbe, qui rêvent d’une chambre à leur image. «De la chambre réalisée sur le thème du ballet à l’antre du petit fan du Canadien de Montréal, j’ai des demandes très diverses», confesse Véronique Poliquin, gérante du magasin et designer.

Mais de l’avis de cette spécialiste, la tendance est de moins en moins aux thèmes: «Les parents veulent plus de souplesse, avoir une chambre qui va pouvoir évoluer avec l’âge et les goûts de l’enfant», souligne-t-elle. Pour cette raison, et afin de ne pas subir les velléités de leur enfant, de nombreux parents n’hésitent pas à venir… seuls!

Mode enfantine européenne

Reste que Véronique Poliquin a un atout maître dans sa manche: sa collection européenne. «Je reçois beaucoup des parents qui me disent la même chose: ils sont lassés de ne trouver que des petits oursons, ou au contraire des motifs très adultes. Pas d’entre-deux, pas d’originalité», résume Véronique Poliquin. La collection qu’elle fait venir d’Europe donne au contraire une touche rafraîchissante à la mode enfantine.

Quant au design lui-même et aux agencements, il est affaire de professionnels. Elles sont trois à la Maison du Beau à jongler entre demandes expresses et photos des lieux. «On demande des prises de vue de la chambre, on interroge sur le mobilier… Certaines personnes souhaitent ne changer que les meubles, d’autres ne veulent au contraire que de la literie…»

Mais il n’est pas rare que les familles se laissent convaincre par les propositions des designers, qui vont suggérer un petit agencement qui changera tout, comme un habillage de fenêtre. Parfois, un client un peu plus aisé s’offre même les services d’un spécialiste qui prendra lui-même visuels et mesures sur place. Un service plus luxueux, mais se sentir bien chez soi, ça n’a pas de prix…

La Maison du Beau

5045, Jean-Talon Est, Suite 102 –  Montréal

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie