Guide albums
Mononc' Serge: Révolution conservatrice

Mononc' Serge
Révolution conservatrice

Indépendant, 2017

Sur ce 12e album en carrière, Mononc’ Serge signe un retour réussi au rock, genre qu’il avait mis de côté au profit du folk sur ses deux derniers (et excellents) efforts. Moins collé sur l’actualité que son prédécesseur, Révolution conservatrice n’en demeure pas moins révélateur des travers de notre province, même si ses contradictions et ses paradoxes, que son auteur glorifie sur Mon droit à l’incohérence, viennent habilement brouiller les cartes. Abordant avec l’ironie qu’on lui connaît des sujets comme la religion (Ce livre), la langue française (L’amour est plus fort que la langue) et le repli identitaire (la chanson-titre), le chanteur et bassiste se fait tout particulièrement mordant lorsqu’il dresse le portrait des exclus de notre société, de ces inadaptés aux choix de vie douteux (Chums), de ces rebelles discrets sans cause à défendre (Les partisans du silence) et de ces laissés-pour-compte au dessein inexistant (L’indifférence).