Guide albums
Ragers: Joshua

Ragers
Joshua

Indépendant, 2017

Moins incisif que Chapters, percutante entrée en matière parue en 2015, Joshua poursuit dans la même voie qu’Unum, brillant EP de transition qui n’a malheureusement pas obtenu l’engouement qu’il méritait à sa sortie l’an dernier. Musiciens d’expérience, les trois acolytes natifs de Saint-Hubert y fignolent leur proposition hip-hop organique en la coiffant d’influences psychédéliques (Cali Shrooms Boom), house (Pure), dream pop (On Horizon) et funk (Open Season). Partiellement enregistré en Californie, le mini-album sonne comme un après-midi ensoleillé, mais évite de tomber dans les clichés du ramassis de hits estivaux prémâchés. Malgré un premier tiers qui manque quelque peu de nerf et de vigueur, Joshua témoigne d’une maturité artistique certaine, que mettent en valeur les excellents collaborateurs (notamment James Di Salvio, Husser et Gabe ‘Nandez).