Ne manquez rien avec l’infolettre.
Quoi faire à Québec – Semaine du 4 au 10 avril
Arts visuels

Quoi faire à Québec – Semaine du 4 au 10 avril

Trois nuits psychédéliques dans le bas de la ville, une brillante artiste multidisciplinaire (en l’occurrence: Erika Soucy) qui passe du livre à la scène, un festival culinaire qui démocratise la gastronomie et un poids lourd de la nouvelle chanson française. Décidément, la semaine en cours ne s’annonce pas plate à Québec!

Les nuits psychédéliques
Musique

La vidéo promo du festival, signée de la patte du Studio Nord Est, est une œuvre d’art à part entière. Il fait bon se perdre dans leurs ondulations orangées aux teintes seventies, des images qui nous donnent à vivre une sensation d’engourdissement en tout point comparable à celle que la musique des groupes invités nous procure. Au programme pour la sixième édition: Jesuslesfilles, Fuudge, Xeno & Oaklander (des Brooklynois francophiles!), Fria Moeras, Les Indiens, Millimetrik, Jerusalem in My Heart, Crabe et Corridor. On a aussi à l’œil Louis-Robert Bouchard, projectionniste de son état, un savant alchimiste qui puise dans le passé pour créer des œuvres déroutantes, mais résolument contemporaines.

// À lire aussi : nos entrevues avec…
Jesuslesfilles
Fria Moeras
Millimetrik
Les Indiens


Emilie Kahn
Musique
Où : Palais Montcalm (995, place d’Youville)
Quand : Jeudi 4 avril

Les âmes en peine trouveront leur compte auprès de cette auteure-compositrice-interprète montréalaise qui excelle dans la mise en musique de ses idylles infructueuses. Une musicienne fascinante, jadis présentée sous le sobriquet Emilie et Ogden, dont les arrangements peuvent rappeler ceux du groupe britannique Florence + The Machine. En première partie: Valence, un projet pop à forte consonance poétique mené par Vincent Dufour de feu Medora.

// À lire aussi: notre critique de l’album Outro par Emilie Kahn


Lancement de La vie en gros
Littérature
Où : La Korrigane (380, rue Dorchester)
Quand : Jeudi 4 avril de 18h à 21h

Coup de chapeau à notre collègue Mickaël Bergeron, chroniqueur humaniste à la tendresse inéluctable, qui lance son premier livre ces jours-ci aux éditions Somme toute. Son essai portant sur la grossophobie s’impose comme une prise de parole rare et précieuse dans nos sociétés où, trop souvent, les personnes grosses sont victimes de toutes sortes de discriminations.

// À lire aussi : la Roulette russe de Mickaël Bergeron


Grâce à Dieu
Cinéma
Où : Le Clap (2360, chemin Sainte-Foy) et Cinéma Cartier (1019, avenue Cartier)
Quand : Dès le vendredi 5 avril

Trop nombreux sont les hommes de foi qui sont accusés d’attentat à la pudeur et d’agression sexuelle, surtout auprès des garçons mineurs. Tandis que ce genre de nouvelles continuent de faire la manchette et que la parole se libère, François Ozon consacre son plus récent film à ce sujet épineux, mais ô combien crucial.


Guillaume Beauregard
Musique

Où : Théâtre Petit Champlain (68, rue du Petit-Champlain)
Quand : Vendredi 5 avril à 20h
Consultez cet événement dans notre calendrier

Le chanteur des Vulgaires Machins vogue en eaux plus douces sur Disparition, un album feutré (il y a même des cuivres!) et aux accents parfois country paru en octobre dernier sous l’étiquette La Tribu. Il s’y montre toujours aussi mordant et désillusionné, animé de cette énergie brute qu’il distille ici sous la forme de valses et d’autres chansons tranquilles.


Un amour impossible
Cinéma
Où : Le Clap (2360, chemin Sainte-Foy)
Quand : Dès le vendredi 5 avril

Niels Schneider prête ses traits à un manipulateur de première, du moins en apparence, dans ce biopic inspiré par l’histoire romantique des parents de la polémiste et auteure française Christine Angot. Le Québécois, vu dans Les amours imaginaires de Dolan et Diamant noir de Harari, y donne la réplique à l’actrice belge Virginie Efira.

// À lire aussi: notre critique du film Un amour impossible


Québec Exquis!
Gastronomie

Le festival culinaire Québec Exquis! lance son édition 2019 ce samedi, et se poursuivra jusqu’au 20 avril. Au menu : 26 restaurateurs de la ville seront jumelés avec autant de producteurs de la région, pour créer des plats qui mettent en valeur le terroir local. Côté accords, les vins de Loire sont cette année en vedette. Nos suggestions: allez donc goûter au menu gourmand mis au point par le chef Sébastien Laframboise au Montecristo, jumelé avec la Chèvrerie de Charlevoix, aux assiettes acidulées et créatives de Chez Rioux et Pettigrew, jumelé à l’argouseraie La Ferme d’Achille, et enfin aux plats de Ciel!, qui magnifie les fromages de la Famille Migneron de Charlevoix… Bon festival! (Marie Pâris)

// À lire aussi : notre portrait du chef Sébastien Laframboise


Eddy de Pretto
Musique

Où : Impérial Bell (252, rue Saint-Joseph Est)
Quand : Dimanche 7 avril à 19h30
Consultez cet événement dans notre calendrier

Si Pierre Lapointe et Stromae avaient biologiquement pu donner vie à un enfant, ledit rejeton aurait sans doute la voix d’Eddy de Pretto. Originaire de la banlieue parisienne, l’auteur-compositeur-interprète embrasse un style musical comme à la frontière de la chanson et du rap, de Brel et de IAM. Ses textes, qu’on imagine longuement travaillés, ont quelque chose d’intemporel, de terriblement incarné. Nul doute qu’il sera là pour rester.

// À lire aussi : notre entrevue avec Eddy de Pretto


Les murailles
Théâtre

Où : Théâtre Périscope (2, rue Crémazie Est)
Quand : Du 9 au 20 avril
Consultez cet événement dans notre calendrier

Si certains auteurs s’entêtent à rendre compte de leurs histoires d’amour banales et racontées mille fois, Erika Soucy est de ceux qui explorent de nouveaux horizons. Avec son livre intitulé Les murailles, elle nous transporte jusqu’au chantier de La Romaine et rend compte de la vie des femmes (peu nombreuses) et des hommes qui y vivent. Un récit tendre qui redore le blason de ces travailleurs trop souvent associés à de drôles de zigotos comme Rambo Gauthier. Pour cette adaptation théâtrale, la poète aussi formée en jeu foulera les planches avec Gabriel Cloutier Tremblay, Philippe Cousineau, Éva Daigle et Jacques Girard.

Erika Soucy (Crédit: C. Genest)

// À lire aussi: notre entrevue avec Erika Soucy 


Pierre Lapointe et l’OSQ
Musique

Où : Grand Théâtre de Québec (269, boulevard René-Lévesque)
Quand : Les 10 et 11 avril à 20h
Consultez cet événement dans notre calendrier

David Martin, le même chef qui avait donné corps aux relectures symphoniques des chansons d’Abba, s’apprête à répéter l’exercice avec le répertoire du grand Pierre Lapointe. Écrites par David François Moreau, son complice dans la création du très bel album La science du cœur, les partitions de ce concert risquent fort bien de nous prendre aux tripes, vu le talent et l’adresse qu’on lui connaît. Au menu: essentiellement des pièces de ce récent disque (lauréat du meilleur album adulte contemporain à l’ADISQ en 2018), mais aussi quelques classiques inévitables.


Fugitifs!
Arts visuels

Où : Musée national des beaux-arts du Québec (179, Grande Allée Ouest)
Quand : Du 10 avril au 10 mai
Consultez cet événement dans notre calendrier

Le rappeur, historien et (avouons-le!) très bon vendeur Webster multiplie les projets extracurriculaires. Cette fois, il aura charmé les décideurs du MNBAQ avec ce concept d’exposition rendant gloire aux esclaves d’ici affranchis de leurs maîtres, des histoires vraies datant du 18e siècle dont il a d’abord fait état dans ses tours guidés QC History X. En se basant sur des avis de recherche publiés dans les journaux de l’époque, une cohorte d’illustrateurs (dont Paul Bordeleau) s’affairait à leur redonner un visage et une âme.

// À lire aussi : notre entrevue avec Webster

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie